WEC – Hartley revient au WEC

Nouvelles sportives

Le Néo-Zélandais a fait une apparition dans la Super Saison en concourant avec SMP Racing à Sebring en mars, terminant troisième à la fin des 8 heures de Floride.

Nous avons rencontré Brendon Hartley au Prologue, le test officiel de pré-saison de deux jours organisé à Barcelone, pour parler de la saison à venir avec ses anciens rivaux lors de la dernière saison de LMP1.

«Ça fait du bien d'être de retour dans le WEC avec Toyota. Avoir un prologue au milieu de l'année me semble étrange, mais je suis très heureux d'être de retour dans le paddock du WEC. C’est un peu étrange d’être avec Toyota, qui a été le concurrent le plus acharné pendant si longtemps quand j’étais chez Porsche et maintenant je les rejoins. J'ai le plaisir de faire l'expérience de la Porsche 919 Hybrid et de la Toyota TS050 Hybrid. Je me sens déjà très bien dans l'équipe et être aux côtés de Sébastien [Buemi] et Kazuki [Nakajima] J'ai un bon sentiment; Je ne peux pas attendre que la saison commence.

«Avant le prologue, je n’avais pas eu beaucoup de temps dans la voiture. J'ai effectué trois tours lors de la journée d'essais au Mans et un essai complet de deux jours chez Paul Ricard. Tout le monde me demande quelle est la différence et comment elle se compare. Il y a une quantité surprenante de différences en considérant que nous nous sommes affrontés de manière aussi féroce. Le système hybride est assez différent, donc je dois m'habituer à beaucoup, mais j'ai d'excellents coéquipiers pour m'aider à me mettre à niveau le plus rapidement possible. J'ai également l'expérience de la Formule 1 et de mon expérience chez Porsche, et je vais en tirer parti.

«J'attends évidemment le Mans avec impatience pour la saison à venir. C'était assez difficile de regarder la course cette année, mais c'était très précieux pour moi d'être ici avec Toyota, d'écouter la radio et de voir comment les gars de Toyota travaillaient les uns avec les autres. Cependant, c'était difficile de regarder et de ne pas courir. Mon rêve a toujours été d'être en Formule 1 et ce fut une expérience incroyable, mais je n'ai jamais eu le même sentiment que de me retrouver sur la grille au Mans. C’est une course tellement spéciale, c’est évidemment l’épreuve du calendrier WEC, et il ya quelque chose dans cette course qui me passionne. Je suis très heureux d'y retourner.

«Silverstone est la première sur le calendrier, j’aime vraiment Silverstone et les fans nous ont bien aidés au fil des ans. C’est un bon endroit pour commencer la saison 2019/20 ».

Les 4 Heures de Silverstone sont le premier tour du Championnat du monde d'endurance FIA ​​2019/20 et se dérouleront au Home of British Motor Racing le dimanche 1er septembre.

Championnat du monde d'endurance

WECSAISON 2019-2020SportCircuit1SportWorld Endurance WorldCircuitSEASON 2019-2020WEC00Mercredi 7 août 2019 – 9h55Mercredi 7 août 2019 – 9h55

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*