WorldRX – LA BATAILLE DE TITRES DU MONDE RX ATTEINT LE POINT DE BASCULEMENT DE TROIS-RIVIERES

Nouvelles sportives

Le circuit à grande vitesse de 1,37 km soulève toutes sortes de défis. Et, comme il est d'usage avec les tracés de rues flanqués de murs en béton, les erreurs sont lourdement punies.

Les frères suédois Hansen, Kevin et Timmy, sont en tête du classement des pilotes avec 131 et 125 points respectivement. Le Norvégien Andreas Bakkerud occupe la troisième place, avec 109 points, et poursuit toujours sa première victoire insaisissable en 2019.

Après la sixième manche en Suède début juillet, Kevin a déclaré qu'il était prêt pour une bataille au fil de l'eau. "Mener le championnat avec seulement six points n’est rien et avec Timmy comme coéquipier, nous allons continuer à pousser et à la fin de la saison, nous verrons qui a eu le plus de chance et qui n’a pas eu", at-il déclaré.

Pendant ce temps, Timmy savoure le défi de Trois-Rivières. «Le Canada est l’un de mes circuits préférés de l’année, car c’est une piste de rallycross vraiment complète. Vous avez de l'asphalte, du gravier, vous avez un peu de tout. L'asphalte et le gravier sont dans deux sections distinctes et il y a un saut entre chaque section, donc vous devez vraiment passer d'un mode à l'autre ", a-t-il déclaré.

"La section asphalte a la vitesse maximale la plus élevée de l'année, et c'est un endroit où il faut utiliser toute la route, se rapprocher le plus près possible des murs, et c'est là que vous pouvez vraiment gagner du temps. assez courageux!

Jusqu'à présent, la saison 2019 a permis à cinq vainqueurs différents de remporter différents événements, dont le succès retentissant pour le joueur suédois Sebastian Eriksson au Swecon World RX de Suède. Seul Timmy (Espagne et Grande-Bretagne) a remporté deux fois cette année.

Après avoir remporté la victoire au Canada en 2016 et terminé au deuxième rang l’année dernière, Timmy est le favori de la fin de semaine. Il a prouvé en Suède, quand il a rebondi d'aussi peu que 16th en qualifiant pour atteindre la finale, qu'il peut arranger les choses quand il le faut.

Kevin participe pour la première fois de sa carrière à la même machine que son frère et tire son élan de la Suède après avoir terminé deuxième de la finale pour reprendre la tête du championnat.

Quant à Bakkerud, il a été loin de la victoire, notamment à Silverstone et à Spa-Francorchamps, où il a été battu par Timmy Hansen et Timur Timerzyanov respectivement.

Bakkerud était deuxième au Canada après Timmy Hansen en 2016 et finaliste en 2015 où il a terminé cinquième. Le pilote du Monster Energy RX Cartel a été désavantagé par les conditions météorologiques changeantes en Suède et son Audi S1 ​​a été stoppée par un arbre de transmission brisé en demi-finale. "J'espère pouvoir mettre la malchance de la Suède derrière moi", a-t-il déclaré. «Le Canada est toujours un défi, alors j’ai hâte de le relever.»

Niclas Grönholm, le vainqueur de Hell, en Norvège, est actuellement quatrième à la chasse, avec 96 points, bien qu'il ait raté la manche en Belgique et en Grande-Bretagne en raison d'une maladie.

Le conducteur du GRX Taneco pense que sa Hyundai i20 sera prête à occuper ce poste à Trois-Rivières. "Je suis vraiment impatient de courir au Canada. Je pense que nous avons une bonne voiture pour la piste", a déclaré le Finlandais.

«J'aime courir à Trois-Rivières, même si c'est difficile à certains endroits et comme il s'agit d'un circuit urbain, il n'y a pas de place pour les erreurs. La course a été longue, mes «batteries» sont complètement chargées et la motivation forte. "

Le coéquipier de GRX Taneco, Timur Timerzyanov, vainqueur de la troisième manche en Belgique, a également hâte de diffuser l'évangile du World RX. «Le rallycross pour l'Amérique du Nord est encore relativement nouveau et je suis heureux de pouvoir montrer aux Canadiens à quel point c'est excitant», a déclaré le Russe.

«Il y a toujours beaucoup d'action et de belles courses à Trois-Rivières, avec des changements soudains de temps, qui risquent de mélanger encore plus le terrain."

La régularité de Janis Baumanis, de l’équipe STARD, a permis à la Lettonie de conserver une cinquième place au classement général (89 points) après avoir participé à quatre des six finales jusqu’à présent. Le point culminant était la troisième place en Norvège.

Liam Doran, le coéquipier de Bakkerud dans le Cartel Monstre RX, a saisi des occasions manquées cette année. Il est monté une fois sur le podium (à Abou Dhabi) après quatre finales. Le Britannique se classe septième avec 76 points, deux derrière Timerzyanov, et cherche la rédemption cette fois-ci.

«J’ai eu un peu de difficulté sur les pistes plus traditionnelles de rallycross – la Norvège et la Suède – et j’attends avec impatience le Canada, un style de piste différent. Espérons que cela apportera un changement de fortune », a-t-il déclaré.

ALL-INKL.COM Timo Scheider de Muennich Motorsport, demi-finaliste au Canada il ya deux ans, estime que Trois-Rivières sera principalement axé sur la puissance. «Le Canada est une piste motrice. C'est la suite la plus longue et la plus rapide du calendrier », a-t-il déclaré.

«Mais vous avez également besoin d'une bonne adhérence aérodynamique et mécanique pour la section de la saleté qui est assez rugueuse. Je pense que la Seat conviendra à la piste et que nous avons une petite mise à niveau pour le Canada, je suis donc optimiste. »

L’équipe du GC Kompetition, composée de cinq voitures, devrait également jouer un rôle important, selon le chef de l’équipe, Guerlain Chicherit. «À Holjes, nous avons montré un rythme compétitif et trouvé une certaine cohérence. Le Canada est une piste excitante pour les Meganes et les Clios et un événement vraiment amusant, a-t-il déclaré.

Krisztian Szabo, de EKS Sport, et Oliver Bennett, de Xite Racing, cherchent également à surmonter la déception de terminer la commande à Holjes en raison d’incidents et de défaillances mécaniques.

Le week-end World RX à Trois-Rivières sera le quatrième tour du rallycross des Amériques et un week-end à double tête pour la classe de soutien ARX2. Plus d'informations sur ARX peuvent être trouvées ici.

Liste complète des participants de World RX Canada ici.

Statistiques RX Mondiales du Circuit Trois-Rivières:

World RX Event # 68 (Série 7 2019)
Longueur du circuit:
1370m (le plus long des 10)
Vitesse moyenne (record du tour): 105,0 km / h (3ème plus rapide sur 10)
Record du tour: 46.959 de Petter Solberg (2018)
Record du tour de Joker: 49.727 de Petter Solberg (2016)
Différence normale / joker: 2,77 (4e plus long de 10)
Record de 4 tours: 3: 20.947 de Petter Solberg (2016)
6 tours record: 4: 57.692 de Petter Solberg (2016)

Gagnants des événements passés:
2018: Johan Kristoffersson
2017: Johan Kristoffersson
2016: Timmy Hansen
2015: Davy Jeanney
2014: Petter Solberg

LE SAVIEZ-VOUS?
Petter Solberg est l'unique détenteur du record du circuit du Circuit Trois-Rivières; le pilote le plus rapide du World RX à un seul tour, un tour de joker, une course de qualification de quatre tours et une course finale de six tours.
Solberg est le seul pilote à avoir réalisé tous les records sur non pas un mais deux circuits. Il est également l'unique détenteur du record à Lydden Hill.
Sur le nouveau tracé du circuit de Barcelone, les frères Hansen ont tous les records de piste: Kevin, le record du tour, et Timmy, les trois autres.

Championnat du monde de rallycross

Monde RXWorldRX du CanadaSAISON 2019SportOff-Road1SportWorld Rallycross ChampionshipOff-RoadSEASON 2019World RXWorldRX du Canada00Jeudi 1er août 2019 – 20h27Jeudi 1er août 2019 – 20h27

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*