WRC – Le héros local Neuville mène Hyundai 1-2-3 au Rallye d’Ypres

Nouvelles sportives

Thierry Neuville a devancé son coéquipier de Hyundai Motorsport, Craig Breen, vendredi soir, pour clôturer une captivante étape d’ouverture du Ypres Rally Belgium en tête de son épreuve à domicile.

La paire pouvait à peine être séparée lors de la boucle d’ouverture de quatre tests de vitesse de cet après-midi à travers d’étroites voies de ferme en asphalte, que Neuville a terminé à 0,4 seconde de bon dans sa i20 World Rally Car.

Les meilleurs temps des trois spéciales du soir – le test final a été annulé pour des raisons de sécurité – ont donné au Belge une avance de 7,6 secondes à deux jours de la fin de cette huitième manche du Championnat du Monde des Rallyes FIA. Ott Tänak a terminé troisième sur le podium de Hyundai.

Le seul problème de Neuville était bizarre. Ses lunettes de marque ont glissé sur son visage au cours de l’action de l’après-midi, perturbant sa concentration mais ne ralentissant clairement pas son rythme.

Tänak menait à l’issue de l’essai d’ouverture mais un dépassement lors de l’essai suivant a permis à ses deux coéquipiers de s’échapper.

Breen a mené pendant deux étapes avant que Neuville ne s’envole et que l’Irlandais ne puisse égaler le rythme de son coéquipier dans la boucle de répétition.

Tänak a mené une lutte palpitante à quatre voitures pour la troisième place avec le quatuor couvert par 8,2 secondes. La voiture de l’Estonien était en panne d’électricité ce soir, mais il avait suffisamment de vitesse pour repousser Kalle Rovanperä, qui menait un train Toyota Yaris à quatre voitures en quatrième position.

Rovanperä était à 1,4 seconde et seulement huit dixièmes d’avance sur Elfyn Evans, qu’il a rétrogradé dans la dernière étape. Evans était frustré, heureux du sentiment qu’il avait au volant mais consterné à son époque.

Le leader du championnat Sébastien Ogier complète le top six. Il a perdu de précieuses secondes avec une crevaison à l’avant gauche cet après-midi et était mal à l’aise avec les réglages de sa voiture. Des changements au service à mi-jambe ont laissé le Français dans un état d’esprit plus heureux après l’action du soir.

Takamoto Katsuta a terminé septième après une journée encourageante aux côtés du copilote débutant Keaton Williams, remplaçant Dan Barritt, blessé. Il devance confortablement Pierre-Louis Loubet, qui a dépassé le même croisement que Tänak dans sa i20.

Le leader de la FIA WRC3 Yohan Rossel, au volant d’une Citroën C3 Rally2, et le leader de la FIA WRC2 Oliver Solberg, qui débute la nouvelle i20 N Rally2 de Hyundai, ont complété le classement.

Ce fut une ouverture désastreuse pour M-Sport Ford. Adrien Fourmaux a abandonné dans l’ES3 après avoir heurté une berge et lancé sa Fiesta dans une énorme vrille aérienne, tandis que Gus Greensmith est sorti à peine 200 mètres après le départ de la spéciale suivante lorsqu’il a laissé tomber sa voiture dans un fossé.

Dans le Championnat FIA Junior WRC, le Britannique Jon Armstrong détient 50 secondes d’avance sur son rival estonien Robert Virves, tandis que le Finlandais Sami Pajari occupe la troisième place mais se rapproche de la deuxième.

L’étape de samedi comprend une autre journée compacte au sud d’Ypres couvrant 119,92 km d’étapes. Quatre essais matinaux commençant par Hollebeke, au km 25,86 le plus long du rallye, sont répétés dans l’après-midi.

Le classement provisoire peut être consulté ici.

Championnat du monde des rallyes

Rallye d’Ypres BelgiqueSAISON 2021SportRallyes1SportWorld Rally ChampionshipRallyesSAISON 2021Rally Ypres Belgique01Vendredi 13 août 2021 – 22h09Vendredi 13 août 2021 – 22h09

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*